Avertir le modérateur

Banyuls : le Casot des Mailloles, étendard des vins naturels

Une visite à Banyuls est inconcevable sans un petit tour au domaine du Casot des Mailloles (prononcer "cazotte") chez Ghislaine Magnier et Alain Castex. Leurs vins figurent tout en haut de l'affiche depuis pas mal d'années maintenant. En Corbières avant, à Banyuls maintenant.

Avant de commencer, il faut préciser qu'aucun vin n'est sulfité au Casot. C'est même écrit sur la bouteille. "No sulfites". A ceux qui disent qu'on ne peut pas faire de grand vin sans soufre, je les invite à se rendre à Banyuls.

P15-07-10_12.14.JPG

Ce qui frappe dès l'entrée du caveau, au coeur de Banyuls, c'est l'impression de bric-à-brac. Ghislaine certifie que des dégustateurs arrivent ici par hasard dans un joli foutoir qui change de ces caves javellisées si communes. On entre ici dans quelque chose de vivant.

En réalité ce qui frappe dès l'entrée du caveau, c'est la gentillesse de Ghislaine et d'Alain partageant avec le visiteur le premier verre de la journée. Ça tombe bien : c'est l'un de mes vins préférés, le Blanc du Casot (28 euros) ici goûté dans sa dernière version, le 2009. Ou IX pour être précis car tous leurs grands vins sont classés en vin de table. Interdiction donc d'indiquer le millésime en chiffres. Une fois en bouche, on change de planète. Quel régal ! Encore un peu jeune, presque encore vert, il développe une longueur infinie malgré (où grâce à) un reste de gaz qui vient chatouiller la langue. Le grenache tel qu'il devrait être partout mais tel qu'il n'est qu'ici.

Cela a un prix : debout tous les jours vers quatre ou cinq heures, Alain part travailler à la piche dans ses vignes avant le soleil de midi et tient le caveau l'après-midi. Sur 5 hectares, les cultures en terrasses surplombant Banyuls rendent le labeur presque insensé. La vigne va chercher loin la complexité qui rend son jus si admirable.

Très sec aussi, la "petite" cuvée Tir à Blanc (15 euros, provient d'un vignoble à Trouillas face au Canigou) également très verte enchantera dans quelques mois. Tout comme El Nino (21 euros), superbe rouge, à mon sens le meilleur de la région. A nouveau fin et complexe, dense mais sans aucune lourdeur.

P15-07-10_11.47.JPG

Qu'il est beau mon carton ! 3 Blanc du Casot, 2 Tir à Blanc, 1 El Nino. En plus, il est bien arrivé à la maison.

P18-07-10_16.43.JPG

Même si en chemin, on a ouvert un Blanc du Casot à Avignon. Avec une belle soupe de poisson. Mais le vin jusdefruité se suffit seul, dans un canapé en réfléchissant sur le présent.

Domaine du Casot des Mailloles, 17 av du Puig del Mas, Banyuls, 04 68 88 59 37.

Commentaires

  • Bu leur rosé chez Vivant Cave Cuvée 2012
    Tres belle surprise, un jus plus qu'un rosé, riche et complexe
    Pour (s')etonner et se faire plaisir

  • Quelle belle découverte que ce domaine ! Sur ces pages, et chez Vivant d'abord, puis sur place il y a deux jours. Les vignes sont magnifiques. Le travail fourni est héroïque tant elles sont pentues. Les vins sont somptueux, complexes, longs, sans aucune lourdeur.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu