Avertir le modérateur

Petit luxe anti-crise #12 : une bouteille de côtes-du-ventoux

Les petits luxes anti-crise ? Des produits d'exception ou des bouteilles hors du commun pour une poignée d'euros. Plus d'infos sur ce lien.

P1170202.JPG

Ce traditionnel petit luxe anti-crise du lundi n'est pas du luxe et s'annonce véritablement anti-crise : il s'agit de tenter d'aider un vigneron à sortir de la panade. C'est toujours d'Olivier B. dont on parle ; j'ai à mon tour raconté toute l'histoire hier et tout le web du vin bruisse de l'affaire. Pour les Parisiens, il suffit d'un billet de 10 euros pour commander une bouteille auprès d'Eva. Le côtes-du-ventoux 2007 syrah-grenache titre à 15° mais on lui en donnerait facilement deux de moins tant il coule joyeusement. Soyeux, rond et puissant, un beau vin de cet appendice des côtes-du-rhône. Et un soutien de poids à un vigneron.

P1170204.JPG

Et pour ceux qui commencent à railler les vinternautes qui se mobilisent pour Olivier B. je dirais ceci. Vous avez peur du feu de paille, d'une mobilisation sans lendemain ? Moi aussi. Mais cela aura au moins eu le mérite (pour combien de temps, je ne sais pas) de faire un peu respirer Olivier B. Et cela aura surtout eu le mérite de faire parler de lui, pour que son nom soit désormais bien connu de Google ; sans doute cela n'amène-t-il pas directement des commandes par cartons de 12 mais aujourd'hui c'est une nécessité. Une autre critique qui revient : pourquoi lui et pas un autre ? Là aussi, ça peut paraître fondé. Au moment où la blogosphère du vin commençait à se perdre en débat stérile sur sa propre utilité, quelques bloggeurs qui connaissaient Olivier B. ont été touchés par la tournure de son entreprise. Et c'est tant mieux : en réalité, mieux vaut l'aider lui que n'aider personne et continuer à palabrer. Et comme le suggère Franck avec Diaspowine, il faut mettre en place une sorte de veille pour aider, pour faire parler de tous les vignerons qui rencontrent des problèmes. On ne va sans doute pas régler grand-chose à la crise du vin mais on peut au moins essayer. Le Français râleur enterre trop vite certaines initiatives. A mon tour de poser une question : si la blogosphère du vin ne le fait pas, qui le fera ? La R.V.F. ? Enfin, moi ce que j'en dis de tout ça... Je suis juste là pour boire un coup et tenir ce journal de bord qu'est Du Morgon Dans les Veines pour quelques lecteurs et surtout pour moi-même. Alors si parfois on peut relayer un message ou aider quelqu'un, pourquoi on se priverait ? Et d'ailleurs qu'a-t-elle fait de si particulier la blogosphère du vin ? Elle a parlé de la situation complexe de ce vigneron, elle a acheté quelques-unes de ses bouteilles et elle a griffonné quelques mots sur ses blogs. C'est-à-dire que la bloglouglou, elle a seulement fait son job.

Commentaires

  • Allez hop ! 3 pour moi, j'attends la commande groupée pour goûter ce vin que je ne connais pas du tout... mais on en dit du bon ! Et si ça peut être utile...

  • Bonjour,
    Que devient Olivier B. ? J'ai goûté les Amidyves en 2009, un fruit extraordinaire, fait par un vigneron sympathique...

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu