Avertir le modérateur

Venise : un fragolino au restaurant Alla Vedova (Ca' D'Oro)

P1190034.JPG

Des Italiens nous avaient véritablement prescrit ce restaurant. Bon point, même si ça sent le plan touristique. Et ça n'a pas loupé : cartes en anglais, en français... en italien aussi. Passons. Le décor ne jurerait pas au fond d'un passage du 11e arrondissement. D'ailleurs il me fait penser à l'ancienne adresse du boss de Quedubon, qui s'appelait Ramulaud rue du faubourg-Saint-Antoine.

P1190036.JPG

Passons aussi sur le vin assez insignifiant, même si le vino della casa est toujours plus excitant que nos cuvées du patron. Par contre, dès que l'assiette arrive, ça en jette. Ici petite boulette de viande (polpette) de la maison : ça frit, ça croque, ça coule.

P1190039.JPG

Côté pasta, les bucatini alla amatriciana (poitrine fumée, tomate, pecorino ; 10 euros) ont une vraie bonne gueule.

P1190043.JPG

Mais mes préférées restent les linguine al nero di seppia (à l'encre de seiche, aux seiches, ail, huile d'olive ; même prix). La sauce est bien concentrée et, preuve qu'on utilise des produits frais et pas congelés, ça sent la mer... Ah ouais, la mer...

P1190044.JPG
P1190048.JPG

En plat, un poulpe, olives, ail et sauce tomate avec une polenta blanche plutôt liquide. J'ai pris ma dose d'iode pour une décennie.

P1190052.JPG
P1190053.JPG

En dessert, un truc typiquement vénitien difficilement dénichable (5 euros). Un fragolino, dont le cépage ne semble pas avoir les faveurs des pâles figures de Bruxelles. La production serait autorisée mais la vente serait interdite : certains disent que c'est à cause de son ascendance américaine (hybride de vitis americana), d'autres rétorquent qu'il rendrait fou, comme le jacquez ou le clinton. On en trouve pourtant dans certains bistros de Venise, sous la mention "vin doux". A ce que j'ai compris, c'est un cépage rouge parfois vinifié en blanc liquoreux comme ici. Son nom vient de la fraise (fragola) car le nez et la bouche du vin évoquent immanquablement ce parfum. Rien à voir avec les fragolini industriels pétillants auxquels on ajoute un arôme chimique. Ici, on le commande presque sous le manteau et on se régale de son côté très doux, amande-noisette et assez sucré.

P1190054.JPG

Il faut le boire avec les essei buranelli, petits gâteaux du coin, plutôt sans goût. Mais une fois trempés dans le vin comme il est de coutume, ils gagnent en amertume (si, si...). Avec nos bouches amères, le vin joue moins la partition sucrée. Comme on dit dans le bizness, c'est une association gagnant-gagnant (ouine-ouine en inegliche).

P1190057.JPG

Alla Vedova Ca' D'Oro, Calle del Pistor 3912, Cannaregio, 041 528 53 24.

Commentaires

  • Non... c'est l'ambiance du resto...

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu