Avertir le modérateur

Metz : servir de la charcuterie nulle est un crime imprescriptible

Pour diverses raisons que je ne nommerai pas, nous nous sommes attablés dans ce restaurant de Metz. Un classique, assiette campagnarde, c'est-à-dire du lourd : cochonailles, terrine, pommes de terre rôties. Oh, ce n'est pas très cher (heureusement) mais le niveau est au ras des pâquerettes. Sur une planche de charcuterie, c'est vraiment très facile de tout rater : la terrine maison qui effectivement était maison tant elle a un souci de texture et de goût, les saucissons qui ressemblent à de la semelle, les pommes de terre totalement absentes, la feuille de salade et la ciboulette sorties d'on ne sait où... Oui, rater une telle assiette, aligner des morceaux de cochon de supermarché, c'est très facile. A Metz, royaume de la charcuterie, patrie d'Eric Humbert, où il ne reste plus qu'une poissonnerie en centre-ville, c'est absolument criminel. Et pourtant l'endroit fait bar à vin (références si peu chères que ça en est suspect, comme ce savigny 2000 à 18 euros) en tentant de donner dans le classieux. Comme dirait l'autre, il faudrait revenir aux fondamentaux.

IMG_2270.JPG
Lien permanent Imprimer Catégories : Beurk ! 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu