Avertir le modérateur

Repas du soir, espoir...

On n'est pas là pour se baffrer. Un morceau de jambon, s'il est bien fait, suffit à nous donner le sourire et à prolonger la vie de quelques minutes. C'était l'idée des petits luxes anti-crise qu'au fur et à mesure j'ai abandonné et j'ai bien tort. Mais je vais m'y remettre.

Lors de ce repas de fin de semaine, une tranche d'andouille de Vire et un petit pâté de veau à la sauge de chez Gilles Vérot, immense charcutier des beaux quartiers parisiens. Cette belle andouille me rappelle une autre andouillette, toute aussi charmante. Et un éclair au chocolat de Jacques Génin, à côté de chez moi. Alors, d'accord y a pas le 5 fruits et légumes mais on s'amuse... A-t-on besoin d'autre chose, sinon un bon petit vin ? Ce fut un fond de 7, rue de la Pompe de Jeff Coutelou, parfait sur le salé et le chocolaté.

IMG_2977.JPG

IMG_2978.JPG

Commentaires

  • Oui, c'est vrai que c'était bien chouette, ton idée des petits luxes anti-crise. Allez, hop, on s'y remet !

  • Petite session Gilles Vérot hier. Il est vrai que cette andouille là, elle est terrible.
    Mais les terrines de joue de boeuf et de pot au feu/moutarde douce, MIAM aussi !!!

    Vivement cet hiver ou quelques nouveautés arriveront. Et à noter qu'ils font une terrine spéciale pour la fête de la gastronomie ce vendredi 23 et samedi 24 septembre !

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu