Avertir le modérateur

Toulouse : Le Bibent, by Monsieur Christian Constant

Un très court séjour (et au pas de course) à Toulouse m'a tout de même permis de faire une halte dans cette mythique brasserie toulousaine reprise par Christian Constant à la tête d'une belle adresse parisienne ici et d'une autre tout aussi charmante juste à côté. En réalité, il faut ajouter le Violon d'Ingres, encore à Paris. Ce chef ancien troizétoiles au Crillon a formé toute la génération montante, qui d'ailleurs est montée peut-on dire. Bien montée d'ailleurs, rien qu'à en juger les noms : Yves Camdeborde, Thierry Faucher, Thierry Breton, Eric Frechon...

IMG_3097.JPG

En plus de ses adresses à Paris, le maître a repris les jolis lambris du Bibent et lui a donné un coup de jeune. Ce samedi midi, il est là à régler et peaufiner les détails. La petite tête posée sur la chemise rose, c'est lui, un genre de Chri-Chri d'amour.

2.JPG

Bon d'accord, je ne peux qu'aimer sa cuisine. Mais dans l'assiette, ça dit quoi ? Sur la place du Capitole, dans un décor de théâtre, la salade du jour (12 euros) est sublime : mesclun, foie gras, cèpes frais le tout excité par de l'huile de truffe. Juju m'a dit qu'il n'avait jamais mangé pareille salade.

4.JPG

Le fromage vient de chez Xavier, le meilleur fromager toulousain et sans doute, l'un des meilleurs de France. Sa boutique à quelques pas de là regorge de véritables merveilles. Xavier écrase nombre de faux fromagers parisiens.

5.JPG

En face, la puissante tarte au chocolat, mais si je ne m'abuse on la trouve aussi à Paris dans les 3 adresses du chef. A noter, une jolie boule de crème-mascarpone imitation glace.

6.JPG

A cette envolée d'amour, je dois mettre tout de même un sérieux bémol. Bibent en occitan signifie "bien boire" et certes, il y a de belles bouteilles. Mais on aurait pu imaginer des choses un peu plus pointues que mon jurançon Geyser 2009 du domaine Cauhapé (5 euros le verre) et surtout des prix à la bouteille bien plus bas (le morgon 2010 de Lapierre à plus de 50 euros).

Le Bibent, 5 place du Capitole, 31 000 Toulouse, 05 61 23 89 03.

Commentaires

  • Anéfé ! SUPERBE salade. Sans doute grâce à l'huile de truffes, mais quand même, canon. Par contre, le croq' Monsieur aurait pu être plus surprenant !
    Les toilettes sont à l'étage. Mobilier hyper moderne hors du temps du reste du lieu. Savon en mousse. Sèche-main DYSON. Propreté d'un vendredi 15h30... Vue sur le bureau administratif des lieux en redescendant. Y'a mieux !

  • Alors tu passes en coup de vent à Toulouse sans prévenir ? Tu dois pourtant savoir que Toulouse ne se donne pas comme ça il faut y passer du temps pour la découvrir, avec ses airs virils la ville est bien plus pudique que Bordeaux pour citer son éternelle concurrente et pourtant consoeur !
    Pour le fromage, je sais qu'il y a une forme de concurrence entre Xavier et l'autre fromager reconnu de Toulouse Betty. Ils sont sur la même place, visent la même clientèle... Sauf que Xavier avec l'aide de son nouveau patron atypique François Bourgon vise l'international. Une démarche commerciale très différente. Dommage d'ailleurs qu'il ne puisse venir au Terroircamp pour participer à un atelier pour cette fois.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu