Avertir le modérateur

Quand certains attachés de presse harcèlent les blogueurs

La plupart du temps, les journalistes ou les blogueurs ne répondent pas aux mails des agences de relation presse (sauf quand ça les intéresse vraiment et les plus honnêtes le disent clairement). Dès lors comment capter l'attention de la personne à qui le courrier est destiné ? Multiplier les mails et faire dans la surenchère. Exemple pour une dégustation à venir dont j'ai reçu les communiqués de presse.

1 / Premier mail, tout à fait normal : on donne le programme de la dégustation et la date. J'avoue que j'ai lu ça en diagonale comme à chaque fois et que bon, ça ne m'intéresse pas. Je décide de laisser ce pince-fesses à d'autres et me disant que ma réponse est superflue.

2 / Deuxième mail : "sauf erreur (toujours possible !), vous n'avez pas répondu à notre invitation". En effet... Mais ne vous en faites pas, je ne dois pas être le seul. Autre moyen de me faire saliver, passer la brosse à reluire. Il parait que je figure parmi "les meilleurs dégustateurs et les plus ouverts". (Soupir)... et je ne réponds toujours pas. 

3 / Troisième mail, là on envoie les chars. Dans l'objet du mail : "Vous allez venir !". Forcément, on se dit que maintenant, on va répondre. Un truc clair et précis, genre 'ben non". Franchement, qu'est-ce que c'est que ces manières ? Ils se croient où ? Peut-être suis-je fainéant ou malpoli, mais cette multiplication de courriers et la manière de relancer me fait frémir. Je ne fais toujours rien, ils se croient où ? Si j'avais vraiment voulu venir, j'aurais déjà répondu non ?

4 / S'en suit un quatrième mail "comment vous convaincre ? Vous ne nous avez toujours pas répondu, venez au moins pour vous faire votre propre opinion. Et étonner vos clients..." Mouais, mes "clients" apprécieront. S'ils croient que là je vais répondre...

? / Est-ce le dernier mail ? Non, je ne pense pas : il y en aura bien un le jour J pour me laisser une dernière chance. Moralité, je n'aimerais pas être à leur place et oui, j'aurais peut-être mieux fait de répondre "bonjour, non désolé, pas disponible, merci, au revoir" au premier mail pour éviter tout ce cirque.

Lien permanent Imprimer Catégories : Clin d'oeil 11 commentaires

Commentaires

  • Blacklistage direct ! :)

  • Et bien oui, vous auriez du répondre. Je n'approuve pas le harcèlement par mail (et là, c'est poussé un peu loin! ^^), mais un RSVP rapide et poli ne coûte rien. Tout le monde y gagne du temps.

  • je me demande si le lendemain tu vas recevoir un mail disant "vous auriez-du venir"....

  • C'est le numéro 4 sur la liste des 20 choses à ne pas faire quand on travaille dans les RP : "Spam journalists with the same release, with no consideration of what they actually want." (Envoyer le même communiqué plusieurs à des journalistes sans se soucier de ce qu'ils veulent vraiment)

    http://www.prdaily.com/Main/Articles/9793.aspx

  • Tout à fait OK avec Pauline. Ok, vous en recevez peut-être des dizaines par jour, mais prendre 6sec pour écrire "bonjour, non désolé, pas disponible" au premier mail vous aurait en effet éviter tout ce cirque :-) Et en plus certains journalistes ou blogueurs nous disent souvent "Ah non je n'ai rien reçu, ça a du atterrir danss mes spams, ou je l'ai supprimé sans faire attention..." donc on relance ds un 1er temps pour être sûr de la bonne réception de l'info (logique).

  • Dans un 1er temps certes, mais dans un 4e temps avec cette "obligation" de venir...

  • Etonnante, cette réaction de deux commentateurs : "vous auriez du répondre". En somme on vous enjoint de discuter avec des robots. Quant à l'argument de la bonne réception du message, hé bien, on y passerait ses journées, à écrire des messages pour s'assurer de la bonne réception des messages.
    C'est toujours bien, la bêtise par écrit, ça confirme le jugement qu'on peut porter sur ses semblables à l'oral.
    Très bon blog, par ailleurs.

  • Merci beaucoup pour ce compliment Marchand. Et je suis assez d'accord avec vous : j'ai un vrai travail, une vraie vie, je n'ai pas 6 secondes (et c'est souvent bien plus) à passer pour répondre niet à chaque mail. Même si certains pensent le contraire, on n'est pas des geeks cramponnés à nos ordis ou nos smartphones.

  • Bonjour,
    Je trouve le commentaire de Marchand ("C'est toujours bien, la bêtise par écrit, ça confirme le jugement qu'on peut porter sur ses semblables à l'oral.") en complément de réponse à mon entrée et celle de Maj quelque peu déplacé et naïf. Certes, la manière dont vous avez été abordé était intrusive et je n'approuve pas qu'un RP insiste à ce point. Que vous ne répondiez pas à des demandes qui sont mal ciblées, je comprends. Or, les RP ont aussi un "vrai travail" et surtout des obligations de moyens! Quant au blogueur, dès lors qu'il démarre un blog et qu'il accepte les sollicitations des professionnels pour alimenter ce blog, il est de sa responsabilité de travailler en bonne intelligence. Si une demande d'un RP est ciblée et justifiée, prendre 6 secondes pour RSVP n'est pas la mer à boire. Je doute que vous receviez 100 demandes de ce type chaque jour. De même, les RP ne pensent pas que les blogueurs sont des geeks cramponnés à leur ordinateur. Il ne faut pas exagérer! Tous sont conscients que la plupart a un job à côté ou est occupé. Je trouve ce type de remarque légèrement hypocrite et facile. C'est un peu l'hôpital qui se fiche de la charité. De même, nous ne sommes pas des robots. Ne soyez pas désagréable Marchand! Cdt.

  • Il y a plus de commentaires sur cet article que sur ceux qui concernent vraiment le vin, c'est bien dommage.

    Un blogueur qui démarre n'est jamais beaucoup emmerdé par les agences de RP, il faut le dire. Le côté intrusif, dictatorial (''vous allez venir !") est révélateur d'un terrible mépris, comme si les blogueurs étaient à la botte. Peut-être que dans d'autres domaines que le vin, les blogueurs sont plus à la botte des agences de RP ; alors on considère désormais que le blogueur n'est qu'un relais ?

    Certes je n'ai pas 100 demandes par jour, mais très peu sont vraiment ciblées et je n'y répond pas car au fond, on ne défend pas le même vin. Mais ça pour le comprendre, il suffirait de me lire avant d'envoyer un CP.

    Et j'ai un scoop : on peut tout à fait tenir un blog sans recourir au service des attachés de p(a)resse : j'en connais plein. Quant à ma pomme, sur 663 articles, je n'ai relayé 2 invitations seulement et je l'ai dit.

  • En effet. Toutefois, j'ai fait une généralité. Vu qu'apparemment, la même est faite avec les Attachés de Presse. Ce que je trouve très frustrant, vous l'aurez compris. Et vous supposez qu'il y a du mépris mais la vérité c'est que les RP sont maîtres d'appeler qui ils veulent. S'ils se moquaient de vous et de votre blog, s'ils vous méprisaient et estimaient que vous étiez à leur botte, ils ne se donneraient pas autant de mal pour rentrer en contact et travailler avec vous. Cdt.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu