Avertir le modérateur

Les Foulards rouges, emblèmes de la résistance

"Ils étaient un peu l'honneur de la Couronne, un peu de la bravoure de la France et beaucoup de notre revanche lorsque de toutes parts, on cherchait à nous humilier. [...] D'autant que, viendraient-ils tous à mourir, l'histoire ne doit rien savoir de leur existence. Le royaume de France n'a pu dépendre d'une poignée de barons et de galériens."

Quand je voyage à quelques kilomètres de la base, j'aime emporter un classique. Pour les trop longues heures d'avion vers Séoul en novembre dernier, ce fut Les Foulards Rouges de Frédéric H. Fajardie

photo (21).JPG

L'action du roman se déroule entre 1648 et 1652 lors de la Fronde, lorsque princes de sang et autres nobles se liguent contre Mazarin alors que Louis XIV s'éduque à la politique en ces temps troublés. Le baron de Nissac est chargé par le cardinal de mettre sur pied une petite armée hétéroclite, composée d'une dizaine d'hommes bien nés et de repris de justice. Cachant leurs visages derrière des foulards rouges, ils espionnent les Frondeurs et font tout pour désorganiser leurs plans. S'ajoute à ces diverses aventures, une enquête policière : la traque de l'Ecorcheur, puissant seigneur qui torture et tue les jeunes filles.

L'objectif ultime de Nissac et de sa troupe est la défense de la France : à cette époque-là, elle passe par la défense du pouvoir royal et de Mazarin contre les grands seigneurs qui veulent faire replonger le pays dans la féodalité, impensable retour au passé. Car nos héros ne sont pas dupes : si la France retourne au Moyen-Age, leurs véritables aspirations ne sont pas prêtes de se réaliser. 

"Nissac, en un geste totalement inattendu de sa part, passa son bras autour des épaules du policier et l'entraîna à marcher. 
- Le gouvernement des hommes par les hommes, le droit contre la force, la justice contre l'arbitraire, la liberté contre la servitude...
- La république contre la monarchie, les idées nouvelles contre le féodalisme. il faudra bien un jour s'organiser en société secrète, nous reconnaître à certains signes, dépasser nos frontières car l'homme est partout semblable en tous les pays du monde..."

Certes, le héros protège un système qui ne lui convient pas mais il sait pertinemment que la victoire de la Fronde replongerait la France dans le chaos. Ce qui est encore plus remarquable dans le combat de Nissac, c'est que ce dernier sait pertinemment qu'il ne verra pas l'avènement de la république de son vivant. Il travaille pour l'avenir.

Ecrit en 2001, la lecture de ce roman a particulièrement marqué un vigneron talentueux, Jean-François Nicq. Au début des années 2000, après avoir quitté la cave d'Estézargues qu'il a fait évoluer dans le bon sens, Nicq reprend le nom du roman pour baptiser son domaine dans le Roussillon. Personne mieux que Fajardie n'a défini (sans trop le savoir peut-être) le vin naturel : une poignée de barons et de galériens qui nous offrent des revanches.

3.jpg

Si vous n'avez pas lu le roman, précipitez-vous. Vu que ça existe en livre de poche, vous n'avez aucune excuse. Pour l'accompagner évidemment, une bouteille du domaine éponyme.

Lien permanent Imprimer Catégories : Bibinographie 4 commentaires

Commentaires

  • Une excellente année à vous. Merci pour cette évocation de Fred. Mon dernier passage chez Camde s'est traduit par deux quilles de Soif du mal. Qu'est-ce que c'est bon.

  • le type a une cuvée "soif du mal " ? avec une longueur identique au travelling de malade du début du film ? voilà qui mérite attention. feliz año nuevo dans tes veines, Morgon.

    ludo

  • tout à fait d'accord et pour fajardie et pour la soif du mal!!!!

  • tout à fait d'accord et pour fajardie et pour la soif du mal!!!!

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu