Avertir le modérateur

Frenchie To Go et la street food hors de prix

Je n'aime pas payer un sandwich 12 euros. Même s'il s'agit du Reuben's de Frenchie To Go, avatar street-food d'une maison réputée ou du moins, dirons-nous, tendance. Je ne sais d'ailleurs pas ce que vaut la maison-mère, je n'y ai pas (encore) mangé. A vue de nez, ça me fait pourtant très envie. Bon, ce sera pour une autre fois.

Venons-en à ce samedi de juin où vers 14h le ventre se mit à gargouiller. Me trouvant à quelques pas de la rue du Nil, j'en profite pour tester l'annexe de la fameuse adresse. La salle comble ne laisse plus guère le choix : il faut se poser sur le banc de la petite place voisine, au croisement de la rue d'Aboukir et de celle du Caire. Pas de problème, au contraire ; j'aime bien le calme du coeur du Sentier le week-end. Et dans le sachet ? Ce Reuben's semble appétissant.

photo 3.JPG

L'origine de se sandwich se trouve aux Etats-Unis, sans doute dans les delicatessen new-yorkais mais les recettes changent au gré des traditions. Ici pastrami, cheddar, coleslaw : rien à dire question produits, c'est bon voire succulent. Je m'en prends par contre à la cuisson du pain qui rend la chose luisante de gras, même si ça ne se voit pas trop ci-dessus. C'est fait pour tenir au corps ? C'est l'importation d'une street-food U.S. ? En tout cas, en bouche, c'est assez malvenu.

Quant au jus de fruits, on nous a vendu un procédé révolutionnaire que l'on ne trouve que chez Frenchie. Ouais, ok, ça me plait bien. À 4 euros, c'est joliment gingembré.

photo 2.JPG
Mais tout de même... L'addition se monte 32 euros à deux, la preuve en photos. On peut cliquer dessus pour zoomer. On se croirait dans cet extrait de La Vérité si je mens où José Garcia se fout de la gueule d'un sandwich acheté rue Richer où tu te bouffes les doigts en deux bouchées. C'est pareil, c'est hors de prix et même si c'est bon. Et même si le produit est choisi. Et même si le chef est vertueux. Et même si c'est Paris. Et même si... On m'objectera qu'un kebab pourri vendu dans la rue voisine se révèle tout autant, voire plus cher (au poids) étant donné la piètre qualité de la matière première. Pas faux. Mais à 12 euros le sandwich, convenez que ça fait cher.

Dieu sait, s'il existe et s'il lit mes articles, que ça ne me gène en aucune façon de dépenser mon salaire dans les restaurants ou le vin. Mais là, ça m'embête vraiment. Voici donc à quoi ressemble la street food parisienne haut de gamme (ce qui m'apparait antinomique) copiée sur New York ou Londres. Moi, je n'en ai guère envie. Pour avoir les autres prix, là aussi on peut cliquer.

photo 1.JPG

Ah oui, autre chose : c'est le genre d'adresse que les blogueurs bouffe encensent. On les lit "séduits" par cette "adresse déjà culte" où "il m’a fallu du temps pour me remettre de mes émotions" ! Allez, les filles et les mecs, avoir lu une note dissonante ne vous a pas fait de mal, hein ?

 Frenchie To Go, 5-6 Rue du Nil, 75002 Paris, 01 40 39 96 19.

Commentaires

  • Les blogueurs bouffe, comme les bloggeurs voyage, sont invités à l'oeil et ne s'en remettent d'abord pas des tapis rouges qu'on leur déroule. C'est moins risqué qu'un journaliste qui fait son boulot.

  • http://www.scoop.it/t/retail-improvement

  • Ah, la mode et les convenances… Je n'ai pas visité l'endroit (je le connais en revanche sous toutes les coutures grâce au club des adorateurs du Nutella et du Nespresso), mais bravo, Guillaume, d'oser la dissonance!

  • Je ne vois rien de Frenchie au Menu ? C'est du second degré ?

  • C'est amusant que ce soit cette formule qui ait été retenue, seule excuse que j'ai trouvé à ce moment là pour justifier mon retard d'écriture.. . Je n'irai pas mangé tous les midis au Frenchie To Go vu le prix, non. Mais je dois dire qu'entre mettre 9€50 dans un sandwich dégueulasse de boulangerie miteuse ou mettre le prix d'un pulled pork sandwich fondant et moelleux, le compte est vite fait ;-) Et je n'ai que moyennement apprécié le Reuben's cela dit ;-)
    Et Laurent, les blogueurs bouffe ne sont pas tous pervertis par les invitations, j'y ai été de mon plein gré, j'en ai parlé par volonté et parce que j'ai apprécié, voilà tout ;-)

  • A mais je ne parlais pas de toi, ton analyse au contraire fait preuve de distance et d'esprit critique :)

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu