Avertir le modérateur

L'iconoclaste Michel Couvreur est mort

C'est Whisky Mag qui se fait le messager de la bien triste nouvelle. Depuis la Bourgogne, Michel Couvreur élevait son whisky sur des chemins de traverse. Hors des sentiers battus et rebattus, il prônait l'importance du vieillissement (en Bourgogne) plutôt que l'origine du grain (l'Ecosse). 

Chaque bouteille était admirable, et donnait à boire autre chose qu'un simple alcool. Je ne peux évidemment pas oublier ce clerach vieilli en fin de vin jaune. Et j'ai encore en mémoire ce que j'écrivais ici sur l'une de mes premières dégustations du célèbre Overaged.

"Rien que l'ouverture avec un tire-bouchon et son bouchon en liège, ça te pose le bonhomme. C'est un révolutionnaire : selon lui, le terroir est insignifiant. Ce qui est important, c'est l'élevage. Distillé en Ecosse, le whisky est vieilli dans des fûts sélectionnés à côté de Beaune. Sans doute Michel Couvreur passe-t-il pour un fou auprès des amateurs de whisky... Personnellement, je n'y connais pas grand-chose, lui préférant le whiskey irlandais. Mais cette bouteille est d'une finesse hors norme, d'un volume incroyable et d'une buvabilité extrême. Un genre de vin naturel fait avec des grains... à plus de 40° évidemment".

Il est celui qui m'a fait boire (un peu) de whisky. Et ce n'était pas gagné d'avance.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu