Avertir le modérateur

L'intransigeance de Claire Damon

IMG_2163.JPG

"Je ne suis pas fan des démos. En 30 minutes, je n'ai pas le temps de faire grand-chose, sauf des crêpes." Et bim ! Claire Damon donne le ton dès le début de sa mini-conférence lors du Omnivore World Tour Paris 2016. Elle est donc venue avec quelques gâteaux déjà prêts à engloutir et parle avant tout de son processus de création. La musique tient une place prépondérante, un genre d'échappatoire loin des tracas de la chef d'entreprise. 

Je l'avoue, Des Gâteaux et du Pain ça me connait. J'avais imaginé un accord pâtisserie/livre après une galette des Rois. Et rien que la veille au soir, je me penchais sur un dossier de la plus haute importance : préférais-je la tarte à l'orange ou celle au citron ? Hé ben, ce n'est pas si simple... La texture douce de l'une me laissait sans voix, la force acide de l'autre me ravissait. Depuis mon retour en France, je fréquente la boutique du boulevard Pasteur régulièrement. On y perçoit un certain jansénisme pâtissier. Claire Damon est par exemple l'une des rares à respecter les saisons. Qui peut en dire autant ?

Cet après-midi, elle est revenue sur sa vision de la pâtisserie.

"On me dit souvent que c'est cher". Mais les bons produits et le travail ont un prix, autour de 6 euros le dessert individuel. "La force de l'artisanat par rapport à la grande distribution, c'est la lenteur." Et puis, c'est toujours un euro de moins que les petites mains de Pierre Hermé qui mettent des framboises sur l'Ispahan en plein mois de février... Elle ne l'a pas cité nommément mais a clairement expliqué que le consommateur a une responsabilité. "C'est important de comprendre qu'il n'y a pas des fraises toute l'année". 

Elle s'avère aussi tranchante en ce qui concerne son désintérêt pour les modes. "Moi je ne fais pas de macarons, pas de chocolats de Pâques, pas de petits fours". Et "le sans gluten, le sans sucre, le sans beurre, ça ne m'intéresse pas." Applaudissements dans la salle.

IMG_2168.JPG

C'est évidemment la guerre pour goûter ses créations.

Plutôt que l'atmosphère surchauffée de la Mutu, j'ai préféré repasser en fin de journée par la pâtisserie du boulevard Pasteur. Claire Damon était revenue au boulot, elle fermait la boutique. Au dernier moment, j'ai attrapé le calisson mandarine qui me faisait de l'oeil.

IMG_2171.JPG

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu