Avertir le modérateur

asianwok

  • Miam-miam next door

    A l'inverse du film pour ados, mon appart n'a pas vue sur la chambre d'Elisha Cuthbert. Mais sur le resto Asianwok. Certes moins sexy mais quand on veut bien manger sans aller loin, c'est mieux.

    Alors oui c'est un truc de bobos. Son plus gros problème c'est qu'il touille tout. Les chefs et le patron semblent japonais, la carte à dominante vietnamienne et cambodgienne, des incartades en Corée, des plats japonais... Bref du grand n'imp.

    Mais dans l'assiette c'est vraiment très bon, copieux et pas très cher. L'exemple du bon resto en bas de chez soi. Hier à la va-vite raviolis japonais (gyoza), nems au porc, une grosse soupe aux pâtes udon (ça c'est japonais) et des nouilles sautées au boeuf au satay (c'est un peu Thaïlande, un peu Chine). Une Kirin pression, la bière japonaise. 33 euros, merci au revoir, je remonte me coucher, faut se lever tôt demain, je bosse à 3h.

    Et par la vitrine, une occasion de jeter un coup d'oeil sous un autre angle à notre rue Oberkampf alors que les étals se vident.

    P28-12-09_19.54[02].JPG

    Asian Wok, 63 rue Oberkampf, 75011 Paris, 01 43 57 63 24.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu