Avertir le modérateur

axel prufer

  • Dans la catégorie "pinard introuvable"

    Dans les Misérables, Victor Hugo enjoignait les bourgeois à "laisser la peur du rouge aux bêtes à cornes". Ce serait un trop beau cadeau fait aux bovins, tant il est difficile de dégoter cette cuvée La Peur du Rouge. Moi je l'ai trouvée à la Cave des Papilles (même pas 15 euros) où il y en avait même des magnums. Mais peu.

    P1160870.JPG

    Les grenaches du Temps des Cerises d'Axel Prüfer sont bien connus des amateurs de vin naturels. Toutes ses cuvées politiques en rouge racontent un peu d'histoire. Mais il y a aussi un peu de blanc, un truc de ouf tout naturel. Un peu de bubulles encore, un parfum je dirais euh... strident, piquant. Si quelqu'un a une info sur le(s) cépage(s), moi aucune. Je n'ai pas l'impression d'avoir retrouvé le grenache blanc (si ?). Un jus de franc-tireur comme on les aime et qui se mérite.

    P1160873.JPG
  • Le Panthéon, la Mairie, un Café

    IMG_0608.JPG

    Le Café de La Nouvelle Mairie... Si je réfléchis bien, ça fait bien trois ou quatre ans que je voulais y aller. Et là, ce matin, bingo. L'idée qui revient. Et je n'ai pas été déçu du voyage. C'est marrant : juste à côté du Panthéon, un très beau bar qui sert des nourritures de qualité pas trop chères et qui regorge de vins naturels. Mais que demande le peuple ? Une photo du comptoir ? Non désolé, pas cette fois.

    IMG_0609.JPG

    Côté ardoise, ça défile. La burrata aux figues de Soliès est assez extra pour son côté vinaigré et pour cette alliance formidable. Evidemment, ma préférée reste celle de La Crémerie dans l'arrondissement voisin. Mais là pour 9 euros, on mange quelque chose dont on se souvient. Quelle belle assiette...

    IMG_0611.JPG

    Une saucisse-aligot (13 euros) un tout petit peu plus commune mais assez savoureuse. Ainsi qu'une tarte aux cèpes et son saladier de mache-mesclun (9 euros). C'est bon.

    IMG_0614.JPG
    IMG_0616.JPG

    Côté vin, ça valse bien. Du Brut Nature de Jean-Christophe Garnier à l'ardoise : un vin quasiment introuvable ailleurs. Il fallait en prendre toute une bouteille, dur dur... Je lui ai préféré le bandol blanc du Château Sainte-Anne (6 euros au verre) et le rouge du Temps des Cerises, cuvée Fou du Roi de ce génie qu'est Axel Prüfer (4 euros). Le bandol blanc (j'avais goûté le cousin Tempier ici) est toujours assez lourd. Le rouge est fulgurant. Encore...

    IMG_0610.JPG

    Bref, un potentiel nouveau repaire. Quelques tickets restos et à bientôt.

    Le Café de la Nouvelle Mairie, 19 rue des Fossés Saint-Jacques 75005 Paris, 01 44 07 04 41. Mais les horaires sont assez pourris je crois, genre fermé samedi et dimanche.

  • Languedoc et son ami Roussillon chez Augé

    Avec Olivier, le coeur nous en disait ce samedi. On a filé une petite heure aux caves Augé, goûter les mises de 2009 et quelques cuvées antérieures. Grand bien nous en a pris sous le soleil d'avril.

    P10-04-10_16.41.JPG

    Domaine du Possible (Loïc Roure), Le Temps des Cerises (Axel Prüfer), Bruno Duchêne... Les connaisseurs comprendront qu'on s'est bien amusé.

    Mon coup de coeur va aux vins du Casot des Mailloles (Ghislaine Manier et Alain Castex) notamment leur vin blanc de grenache, le Blanc du Casot. A tout de même 35 euros la bouteille. Mais à ce prix-là, c'est du jamais bu pour cette région. Les vignobles sont autant en pente que mon gosier : difficile à travailler, la vigne va chercher loin cette perfection.

    PS : pour les envieux, le calendrier des prochaines dégustations aux caves Augé se trouve ici.

  • Axel Prüfer et ses grenaches

    Grenache. Un mot qui donne soif. Raison de plus si ce sont les vins étonnamment légers de Axel Prüfer. Avec une finale qui prend son temps avant de s'estomper. Un grand vin de copains.

    L'homme a quitté sa RDA natale pour le Languedoc. Son histoire, son domaine Le Temps des Cerises et cette cuvée Les Lendemains qui chantent (14 euros au Verre Volé) le classent forcément sur l'échiquier politique. Fou des vins de Prüfer le radical, Sébastien Lapaque qui rappelons-le sévit au Figaro écrit : "Buvons ses vins avant qu'il ne demande l'asile politique à Cuba." Promis.

    P17-12-09_18.03.JPG
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu