Avertir le modérateur

bad boy

  • La bande des Quatre chez le garagiste

    Les dégustations de la bande des Quatre correspondent aux débouchonnages et décapsulages effectués durant le week-end du 15 août...

    Jean-Luc Thunevin (sic) est le pape des vins de garage. Sorte de mode des années 1990-2000, ils sont produits en très petite quantité (de quoi tenir dans un garage). Rendements limités, vins travaillés mais relativement concentrés, il a suffit que le grand manitou Robert Parker s'en mêle pour que leur côte décolle.

    Ce n'est pas le genre de vins que j'affectionne. Je les imagine bodybuildés, comme confiturés. Mais avec son Valandraud, Thunevin a bousculé une hiérarchie bien établie et cela ne peut pas faire de mal au Bordelais. Et comme je ne crois que ce que je bois, Thomas en a ouverte une.

    IMG_0190.JPG

    C'est le petit vin de Thunevin, cuvée Bad Boy. Le propriétaire voulait selon le Figaro "qu'il soit meilleur que les vins plus chers". Pari réussi. Concentré (l'opposé total de Le Puy) mais pas lourd, fort en bouche, peut-être pas extraordinairement fin, il est bien meilleur que nombre de vins de Bordeaux goûtés récemment. Voire que nombre de vins de Bordeaux tout court.

    Verdict de la bande des Quatre : c'est un vin qui a des couilles !

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu