Avertir le modérateur

catherine et pierre breton

  • L'autre petit secret de la rue des Quatre-Vents

    Je me souviens de ce pub canadien à l'époque où j'étais étudiant dans la rue derrière. C'était il y a à peu près 7 ans et nous y mangions des poutines, ce terrible plat canadien, amalgame de frites, de fromage et de sauce régressive.

    Plus tard, on est revenu y boire de bonnes bières. En juin 2010 précisément, on arrive ici et on trouve quelques vins au comptoir. Dard et Ribo, Foillard, Villemade... Tiens, du vin naturel dans un pub ? Assez marrant. Bien sûr, la sélection n'est pas aussi pointue qu'à La Crémerie juste en face mais ce n'est pas le but non plus.

    Ce mercredi, retour au Moose. J'y apprends que celui qui a soufflé au patron du lieu la bonne idée de mettre à disposition des clients quelques quilles buvables n'est autre que Sébastien Lapaque. Ce jour-là, ce magnum de bourgueil 2006 Les Perrières de Catherine et Pierre Breton me fait un effet boeuf !  

    IMG_2996.JPG

    The Moose, 16 rue des Quatre-Vents, 75 006 Paris, 01 46 33 77 00.

  • Sans nom

    IMG_2357.JPG

    Avec Vivant situé pas très loin, l'adresse de ce premier semestre, c'est sans aucun doute Nanashi (traduction française : "sans nom"). A la tête de cette cantine, une chef japonaise passée par Rose Bakery : Kaori Endo. J'ai l'impression de la connaître un peu même si je ne la connais pas personnellement, tant avec Franckie nous écumons ses livres de cuisine. Et à lire ces lignes, Franckie doit être jaloux.

    IMG_2355.JPG

    Tout est calme à Paris en ce jour quasi férié. La grande salle se remplit discrètement.

    IMG_2356.JPG

    Test fondamental, le pain arrive : il a une bonne gueule. Le reste devrait suivre. A boire ? Vous avez quoi au verre ? Plus de Petite Gâterie des Griottes ? Ah ben, mettez-moi Trinch des Breton.

    IMG_2362.JPG

    Onigiri, pour patienter. Superbe bouchée marine, iodée et sésamée (ça se dit ?). 3 euros, miam-miam.

    IMG_2363.JPG
    IMG_2366.JPG

    Le bento poisson du jour (13 euros) : espadon cuit à la perfection (chaud, vraiment cuit mais pas dur ni sec), pois chiche et riz rouge avec quelques morceaux de fond d'artichauts. A côté, carottes, champignons, verdure, olive... Sans oublier de très bons concombres : c'est la saison... En face de moi, le bento boeuf. Un repas très équilibré et en définitive, assez copieux.

    IMG_2368.JPG

    Malgré tout, on fait une place au dessert. Et là clairement on a trop mangé. Tant pis, car voici le meilleur cheesecake goûté à Paris, sans hésitation. Mieux que le bon Glou, mieux que le trop célébré Schwartz, mieux que partout ailleurs. Fondant, vanillé, doux : les puristes pourraient objecter que manque un peu l'aigreur de la crème. C'est sans doute la vanille qui vient arrondir les angles.

    IMG_2371.JPG

    Et enfin, le cake matcha-chocolat blanc-framboises. C'est pas compliqué, la recette je la connais par coeur car elle figure dans un des livres de Kaori Endo. J'ai déjà dû l'exécuter chez moi une dizaine de fois. Je suis heureux de voir que ma version se rapproche de celle du restaurant.

    IMG_2374.JPG

    Nanashi, 31 rue de Paradis, 75 010 Paris, 01 40 22 05 55. Et une autre adresse rue Charlot. Avec des heures d'ouverture sympas, quand on est en plein après-midi à la recherche d'un salon de thé ou d'une part de cheesecake.

  • A consommer

    Avec modération d'accord, mais à consommer... Comme tous les ans, les vouvrays de La Dilettante s'arrachent. Avec Mari, Franckie et Manu on en a bu deux bouteilles en apéro et assez rapidement. Je suis désolé : c'est bon. Ce qui donne le sourire aux lèvres... Et c'est un peu le but du truc.

    IMG_1859.JPG
  • Petit apéro d'anniversaire

    Ce qu'il y a d'emmerdant avec les soirées anniversaire, c'est qu'on sort des bouteilles sympas qui, chacune prise indépendamment de l'autre, mériterait son petit commentaire. Sauf que le lendemain, les mélanges aidant, on a comme qui dirait oublié la subtilité de telle ou telle. Reste l'énumération quand il s'agit de descendre les cadavres au vide-ordures.

    P18-04-10_16.20[01].JPG

    Une petite trilogie de Ludwig Bindernagel. Le crémant du Jura extra-brut Délire des Lyres un peu sur la réserve, le QV d'étoiles en Pesus 2005 reste ma découverte de l'année et le Pinot Noir 2006 est excellent. Pas de surprise.

    P18-04-10_16.21.JPG

    Le vouvray de Catherine et Pierre Breton, tant pétillant que tranquille, a eu pas mal de succès. Pas de surprise.

    P18-04-10_16.21[01].JPG

    La Petite Gâterie du domaine des Griottes en Anjou (disponible chez Crus et Découvertes, rue Paul Bert 75 011). Petit bonheur gustatif et portatif. Y a du dépôt, c'est pas filtré. La soirée était bien, on en a mis plein l'étiquette. Pas de surprise.

    P18-04-10_16.22.JPG

    Le bordeaux de paysans. La Vrille Têtue bordeaux supérieur 2006 relégué en vin de table. Pourquoi ? ... En tout cas pour 7 euros au Vin se livre (75 012), un d-é-l-i-c-e ! Vous reprendrez bien un coup de bordeaux ? Oui, pour une fois.

    Puis les quelques autres bouteilles de blanc sont plutôt passées à la trappe de l'oubli. Une deuxième chance un autre jour ?

  • Trinch !

    Dans Pantagruel, Rabelais présentant la Dive Bouteille à Panurge nous en dit plus sur Trinch. "Trinch est un mot qui dicte à tous des oracles, un mot qui signifie ''buvez !''. Buvez vin bon et frais, car dans le vin est la force, la puissance. Il emplit l’âme de vérité et philosophie. En vin, la vérité est cachée. La Dive Bouteille vous y engage. Soyez vous-même les interprètes de votre entreprise. Trinquons !"

    P17-01-10_10.12[03].JPG

    Trinch ou "Trinque !" devrait devenir une nouvelle devise nationale. Mais avec un président qui ne boit pas de vin, c'est plus que mal parti. Trinch restera donc le nom de ce petit rouge riche de cabernet franc.

    Mais je l'avoue, j'ai un problème avec les vins de Catherine et Pierre Breton. Autant je me mets de plus en plus à la Loire et j'aime ça, autant je trouve qu'il manque quelque chose à ce couple star. Quand je dis star, c'est simplement la réalité. Tous les bars à vins naturels de la place offrent leurs Dives Bouteilles sur la carte. Moi je n'ai pour l'instant jamais été convaincu. A reboire.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu