Avertir le modérateur

chocolat

  • Petit luxe anti-crise #21 : la tablette de chocolat au sésame

    Les petits luxes anti-crise ! C'est quoi ? Des produits d'exception ou des bouteilles hors du commun pour une poignée d'euros. Plus d'infos sur ce lien.

    P1220629.JPG

    Encore une petite pensée pour l'Asie où le sésame est roi. Cette fois, on le met dans le chocolat de Weiss. Les grains de sésame torréfiés sont superbes et nombreux, ça croustille comme le chocolat au lait d'une grande marque mais avec ce beau côté cacahuètes.

    P1220627.JPG

    2,80 euros chez G. Detou, rue Tiquetonne. L'autre jour, j'ai fait razzia sur toute la gamme.

    P1220632.JPG

  • Accord mets/vins "à la con" n°4 : que boire avec le chocolat ?

    Jouons avec les accords mets/vin "à la con" !

    Avec le chocolat, ma réponse va être rapide. Alors que tout le monde ne jure désormais que par le maury dont un certain Mas nous abreuve, je propose de faire pareil mais encore une fois, en enlevant le sucre. Restons donc dans le coin, gardons donc le même cépage et voyons ce que peuvent faire de jeunes grenaches du sud du Roussillon avec un carré de chocolat de haute volée. Le sucre ne vient pas casser l'amertume du carré et au contraire, il apporte un joli panier de fruits rouges. Mon chocolat, c'est ainsi que je l'aime. 

    Pourquoi pas les jolis primeurs du domaine des Foulards Rouges ? En grenache, comme en syrah d'ailleurs, ça le fait...

    Sans titre.jpg

    photo (18).JPG

  • Repas du soir, espoir...

    On n'est pas là pour se baffrer. Un morceau de jambon, s'il est bien fait, suffit à nous donner le sourire et à prolonger la vie de quelques minutes. C'était l'idée des petits luxes anti-crise qu'au fur et à mesure j'ai abandonné et j'ai bien tort. Mais je vais m'y remettre.

    Lors de ce repas de fin de semaine, une tranche d'andouille de Vire et un petit pâté de veau à la sauge de chez Gilles Vérot, immense charcutier des beaux quartiers parisiens. Cette belle andouille me rappelle une autre andouillette, toute aussi charmante. Et un éclair au chocolat de Jacques Génin, à côté de chez moi. Alors, d'accord y a pas le 5 fruits et légumes mais on s'amuse... A-t-on besoin d'autre chose, sinon un bon petit vin ? Ce fut un fond de 7, rue de la Pompe de Jeff Coutelou, parfait sur le salé et le chocolaté.

    IMG_2977.JPG

    IMG_2978.JPG

  • Venise : retour au Costa-Rica

    Le meilleur torréfacteur de la ville fait aussi d'extraordinaires chocolats chauds quand on rentre de Burano et qu'on a les arpions gelés. Du pur chocolat, sans doute avec un coup de crème pour rendre le truc un peu liquide. Tu bois ça, t'as plus faim...

    P1190024.JPG
  • Petit luxe anti-crise #9 : une tablette Patrick Roger

    Les petits luxes anti-crise ? Des produits d'exception ou des bouteilles hors du commun pour une poignée d'euros. Plus d'infos sur ce lien.

    IMG_1122.JPG

    Quand on aime le chocolat, on n'a pas besoin de choses trop sophistiquées. Juste ne tablette de chez Patrick Roger au lait et amandes. Je crois que les photos parlent d'elles-mêmes non ?

    IMG_1118.JPG

    (6 euros pour cette version, oui ce n'est pas donné, c'est un petit luxe).

  • Petits luxes anti-crise : kézako ?

    Pour oublier brièvement les soucis du quotidien, rien de mieux qu'ouvrir une bouteille hors du commun ou manger un plat d'exception. C'est ce que je vais essayer de faire partager chaque semaine en mettant à l'honneur ces petits luxes anti-crise qui ravissent les papilles sans percer le porte-monnaie. Disons 10 euros au grand maximum (et le plus souvent moins).

    Comment ça marche ? Chaque lundi, un petit post vient mettre à l'honneur un comestible qui rend heureux et qui coûte tout juste une poignée d'euros. Car à "luxe" reste accolé l'adjectif "petit" : je le répète, on ne va pas se ruiner.

    Un exemple ? Quoi mieux que le chocolat pour réconforter ? D'ailleurs en ce moment il est partout, dans tous les magazines, sur toutes les vitrines. La faute à l'ouverture du salon du Chocolat à Paris. Pour mes petits luxes anti-crise, je ne vais pas vous dire "allez acheter un kilo des merveilles que confectionne Patrick Roger !" ; il vous en coûterait une centaine d'euros. Pourquoi ne pas se faire simplement plaisir avec deux ou trois petits chocolats de dix grammes chacun dont le souvenir sera quasi mythique.

    Mais au fait... le luxe c'est quoi ? Avant tout on peut parler gros sous comme Louis Vuitton qui vend de la toile cirée au prix du caviar. Le luxe = quelque chose de très très cher. Peut-être... mais pas que. Le luxe, c'est aussi avoir une idée qui sort de l'ordinaire : marier tel aliment de qualité avec tel autre de toute aussi bonne qualité, trouver des produits singuliers, dégoter la petite bouteille qui illuminera la table...

    Maintenant, va falloir s'y tenir chaque lundi. La liste exhaustive des petits luxes anti-crise qui se complétera semaine après semaine est à retrouver en cliquant sur ce lien.

  • Le génie de Génin (on l'a déjà faite celle-ci ?)

    C'était le premier jour froid de la saison. Il nous fallait, à Julien et moi, la gueule affable d'un mec bien, qui réchauffe. Jacques Génin, 133 rue de Turenne, dans le haut Marais, à côté de la maison. Le "fondeur en chocolat" dont tout le monde parle (et France2, et le Figaro, et Régal, pour ne citer que les plus récents). Aujourd'hui attablé avec des Japonais biens mis (pléonasme). "Ah oui, commente le serveur, là c'est sûr, on a de la presse à un niveau national désormais". Jeudi après-midi, effectivement, ça défile. L'objectif ? Ce bel adjectif "envoûtant" reprend tout son sens avec les petits chocolats fondants, les caramels au beurre. Vous m'en mettrez un quintal et demi, merci. Ses confections sont bien moins tape-à-l'oeil que tant d'autres. C'est une cuisine de la bouchée où il ne faut pas, à l'inverse de ce que j'ai fait (j'avais froid), engloutir trop vite l'éclair au chocolat (6,5 euros sur table). Un chocolat présent mais pas imposant, un sens de la mesure, de la retenue. On a affaire à quelqu'un d'important.  En le voyant arrivé, ce fut encore plus évident : j'aurais dû évidemment prendre le millefeuille (7 euros), monté à la minute, proposé classique, au chocolat, aux fruits de saison (framboises en ce moment),... On se redresse, on réajuste son col de cravate, même si on n'a pas de cravate. Un nuage vanillé. Sur un seul feuilletage, j'ai compté 16 mini-couches à la louche. Pas d'alcool ici, il était 15h, mais un café (4,5 euros, aussi cher que chez Carette, chez ces blaireaux du Trocadéro, c'est nul). Et une jolie parenthèse.

    P15-10-09_14.58.JPG

    Son site, où pour le moment il n'y a rien, c'est ici http://www.jacquesgenin.com Pourtant, ça va faire près d'un an que c'est ouvert.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu