Avertir le modérateur

christian etchebest

  • La Cantine du Troquet toujours au rendez-vous

    L'été dernier, Olivier et moi avions pas mal apprécié la totale, le menu dégustation à 30 euros ; c'est sans doute le meilleur rapport qualité-prix de Paris. Cette fois, nos estomacs étaient moins avides de sensation fortes. En un mot : raisonnables.

    IMG_0782.JPG

    Tout commence avec un superbe vin, l'aligoté des Maréchal, vignerons à Bligny. Servi trop froid, il n'a pas exprimé tout de suite son potentiel. Comme pour le domaine Chanzy, cette bouteille est la preuve de la vivacité de ce cépage réservé aux pisse-kirs. Il souffre d'un certain mépris. L'aligoté ça peut être bon ! Encore faut-il trouver les bons vignerons et accepter de mettre quelques euros de plus que pour les plus classiques...

    1.JPG

    Ne les laissez pas passer ces grands aligotés, il y aura toujours plus de splendeur dans ces bouteilles-là que dans les Premiers crus des négociants, j'en suis vraiment persuadé. Le prix joue aussi (22 euros sur table) : à combien serait monté un chassagne ?

    3.JPG

    A suivre : un espadon à la plancha pour Olivier, des saucisses confites lentilles et un salmis de palombes pour moi. Etant donné que je crie toujours "Au diable, les accords mets-vins !" je ne peux m'en prendre qu'à moi-même. Car la sauce au vin rouge et au sang de la palombe aurait vraiment préféré un bon rouge du sud. J'avais trop envie de blanc, tant pis pour ma gueule.

    6.JPG
    5.JPG
    4.JPG

    En dessert, figues rôties et sa quenelle de chocolat pour la fille.

    7.JPG
    Et frometon pour les garçons. Une tome des Pyrénées et une confiture de cerises noires bien accrocheuse : je ne sais pas d'où elle vient, mais n'oublions pas que le patron, Christian Etchebest, est basque donc ceci explique cela. L'accompagnent deux verres de bandol blanc, domaine de la Ray-Jane, la petite découverte de la soirée. J'avais déjà entendu parler de ce domaine, je vais mener l'enquête... En sortant, Olivier et moi nous sommes mutuellement avoués qu'on aurait dû commander la bouteille entière.
    8.JPG

    La Cantine du Troquet, 101 Rue de l'Ouest, 75014 Paris, 01 45 40 04 98. Pas de résa.

  • Un autocollant antédiluvien

    Avant l'an 2000, on trouvait des menus complets à moins de 200 francs. Soit autour de 30 ans. Et dans des bons restaurants. La preuve, ce vieil autocollant sur la vitrine de Piccolo Teatro, l'un des premiers (sinon le premier) végétarien de Paris. Fermé depuis 2 ans.

    P11-07-10_13.27.JPG

    Aujourd'hui, pour 30 euros, t'as plus rien. Enfin si quelques bons trucs. Mais souvent c'est bien plus cher. Reste le menu de La Cantine du Troquet. Pile-poil 30 euros. Et reste à rajouter le vin...

  • La Cantine du Troquet de Christian Etchebest : le meilleur rapport qualité/quantité/prix ?

    La Cantine du Troquet, j'ai embarqué Olivier dans le menu dégustation (30 euros), ce qui d'habitude n'est pas notre tasse de thé. Mais devant tant d'indécision, ce fut sans doute la meilleure solution. A partir de là, j'égrène.

    Une soupe froide de chou-fleur pour commencer. Dans les verres, un rouge basque l'Irouléguy Ohitza 2007 de Brana. Il faisait trop chaud ce jour-là, on aurait pu trouver vin plus digeste : pourtant il est extrêmement fruité. J'attends octobre pour en reprendre, ça devrait exploser. Brana, je ne le dis pas assez : j'en suis un fervent partisan depuis plusieurs années. Comment pourrait-il en être autrement d'ailleurs ?

    P04-06-10_19.17.JPG

    Ailleurs on appellerait cela "farandole" d'entrées : boudin noir, jambon-concombre, crevettes à la planche, caviar d'aubergines, terrine, cornichons si bons...

    P04-06-10_19.24.JPG

    Le poisson et sa piperade. Peut-être la spécialité la plus attendue. Un fondant relevé. Vous m'en mettrez un quintal et demi dans le Renault Traffic garé en face, merci, c'est pour emporter...

    P04-06-10_19.53.JPG

    On continue avec un morceau de viande tout de même. Le suprême de volaille dans son jus et sa purée. Les yeux et le cerveau crient encore. Pour le ventre, ça devient compliqué.

    P04-06-10_20.03.JPG

    Ah tiens j'ai oublié de photographier les morceaux de tome qui précédaient le riz à la crème. Non, au lait. Non, à la crème. Non, au lait. Non, ...

    P04-06-10_20.20.JPG

    Menu-dégustation à 30 euros, bouteilles autour de 20-25 avec en prime le chef Christian Etchebest sortant de sa cuisine pour papoter : j'ai tendance à penser que La Cantine du Troquet est l'un des meilleurs rapports qualité/prix de Paris. A qualité et à prix, il faudrait aussi ajouter - ambiance décontractée mais surtout - quantité, ce qui est plutôt rare. Un repas très copieux, disions-nous au XXe siècle. Ce qui change des plats de pâtes rabougris à 22 euros et des pizzas flétries à 15 euros de certains quartiers "in".

    La Cantine du Troquet, 101 Rue de l'Ouest, 75014 Paris, 01 45 40 04 98. Pas de résa, faut s'y pointer tôt ou avoir de la patience un petit verre à la main.

    Reste à tâter du Troquet, la première adresse d'Etchebest. A suivre.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu