Avertir le modérateur

clos du tue-boeuf

  • 17h, apéro chez Camdeborde

    A L'Avant-Comptoir, on peut tout se permettre. Revenu d'Italie le gosier plein de pinot gris vénétien, je continue sur ma lancée avec ce vin hors-norme et introuvable : le pinot gris des frères Puzelat (Clos du Tue-Boeuf). Evidemment classé en Vin De France. Festif, acidulé, taillant dans le marbre.

    IMG_1621.JPG

    Et avec ça un tataki de thon (albacore) avec un sublime chutney.

    IMG_1624.JPG

    La vie n'est pas très compliquée, faut juste avoir un Camdeborde sous la main. Et tout ça pour le prix d'un mauvais sauvignon dans un bar pseudo branché du coin.

  • Le beaujolais, vite fait

    Comme chaque année et comme beaucoup d'autres, j'ai gouté le beaujolais nouveau 2009. Dire qu'il est bon ou mauvais est aussi con que de dire que, cette année, les pommes sont bonnes ou mauvaises. Tout dépend de la nana ou du mec qui a travaillé le produit. Celui que j'ai goûté ce soir avec Olivier, aux Caves Augé, était bon, fruité, assez concentré.

    Par contre, il faut juste rappeler quelque chose. On oublie de dire que le troisième jeudi de novembre correspond au lancement officiel de TOUS les vins primeurs. Or, la fédé du beaujolais s'est débrouillée pour faire croire à tout le monde que ce jour-là il ne fallait boire que du beaujolais.

    Donc aujourd'hui, nous avons aussi goûté un vin de Loire primeur. Le "vin nouveau" des frères Puzelat, aux Montils, près de Cheverny. Sa folle richesse pour un simple primeur confirme que le Clos du Tue-Boeuf est actuellement un des cinq meilleurs domaines de France.
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu