Avertir le modérateur

crozes-hermitage

  • Le Bistroy Les Papilles : questions sur le prix du vin

    IMG_2253.JPG

    Sous l'affiche de La Grande Bouffe, film anticonsumériste, on s'attable au Bistroy les Papilles. Un midi de l'année dernière, nous avions très bien mangé. Menu du marché (31 euros). Ouvrons une bouteille de Fleurie 2008 de Jean Foillard. Complètement à côté de la plaque, on ne ressent rien. C'est marrant avec Foillard : parfois c'est terrible, parfois effacé.

    P1190374.JPG
    P1190379.JPG

    Velouté de patate douce, très bien réussi. Et en plus, il y a le cérémonial.

    P1190381.JPG
    P1190382.JPG
    P1190386.JPG
    P1190390.JPG

    Passons à la suite. Crozes-hermitage 2009 d'Emmanuel Darnaud. Concentré mais sur le fruit tout de même, il se dégage plus d'entrain de cette bouteille là.

    P1190400.JPG

    Tiens, tiens, ce plat ressemble vraiment à celui qu'on avait manger l'an dernier. Paleron braisé aux petits légumes. Encore une fois, il y a un très joli travail.

    P1190392.JPG
    P1190396.JPG
    P1190398.JPG

    Dans le menu, on a même droit à un petit morceau de fourme d'Ambert avec son pruneau au vin rouge. Miam.

    P1190403.JPG

    Panna cotta à l'ananas et émulsion de caramel, un peu plus décevante en bouche : on dirait qu'elle se cherche. Même si encore, la réalisation est parfaite.

    P1190405.JPG
    P1190407.JPG

    Bilan : un très bon repas. Bon d'accord, le fait que le plat soit le même que l'année précédente relève sans doute du hasard.

    Mon gros souci est ailleurs : le prix du vin. 40 euros chaque bouteille : rien de très scandaleux si on compare avec les coefficients multiplicateurs dans d'autres restos (2, 3 voire plus). Mais ici on n'a pas de coefficient, on a un droit de bouchon puisque la boutique fait caviste-épicerie. Ce qui fait : 33 euros la bouteille + 7 de droits de bouchon. 33 euros le Fleurie de Foillard à emporter ? Pas donné. A en croire les étiquettes, le rosé de Peyrus est 6 euros plus cher que chez Augé (sur une quille à 18 euros, c'est un sacré pourcentage...) et la Cuvée Marie de Charles Hours (Jurançon) dépasse 20 euros (11 et des brouettes au Bon Marché) : ces prix sont-ils bien ceux que je paie pour ramener les bouteilles chez moi ? Hé beh... Bref, c'est vraiment une belle adresse pour manger mais le prix du vin est incompréhensible.

  • Dard et Ribo macht Kinder froh – und Erwachsene ebenso

    Avant de voir le Rhône arriver à Paris dans deux semaines, je reviens à mes premières amours, Dard et Ribo. Leurs vins avec ceux de Marcel Lapierre sont de ceux qui m'ont éduqué au vin naturel : je leur en serai à jamais reconnaissant. Mais à force de boire autre chose pour découvrir autre chose, on leur tourne un peu le dos. Il faut dire aussi que les prix ont pris quelques euros. Il faut désormais en débourser 25 pour une bouteille de crozes-hermitage blanc 2009 au Verre Volé. C'est vrai qu'il est parfois plus facile de se rabattre sur le Lard des Choix.

    IMG_1713.JPG

    Au début, le nez n'est pas terrible mais la bouche est déjà suprenante, longue, acide, nette, précise, droite... Puis le nez s'ouvre, c'est le festival. On a beau avoir un souvenir des millésimes précédents, on n'a l'impression de ne jamais avoir bu de crozes. Le lendemain, tout ce qui aurait pu gêner les anti-naturels (tout petit picotement et toute légère oxydation) a disparu pour faire place à un grand vin reconnu unanimement.

    Comme Olif m'a piqué le jeu de mots que je voulais faire ("la vie en crozes", "Dard et Ribo c'est beau la vie"), j'ai mis la version allemande du slogan. Ce qui donne quelque chose comme : Haribo rend les enfants heureux et les parents aussi. Bon là, oui c'est un peu moyen, disons que c'est surtout les parents qui sont heureux.

  • Cantino 2 : le retour

    IMGP0932.JPG

    Quand on aime une adresse et qu'on a peu l'occasion d'y aller, il faut foncer. Chez Cantino on y était il y a quelques jours et là on y retourne... Et alors ? Il suffit de prendre autre chose. Autre chose à boire : un crozes-hermitage blanc 2009 de chez Fayolle. Servi (comme toujours) trop froid à mon goût, il est bien sec et gras mais court en bouche je trouve. Je ne sais pas ce que j'ai, je dois avoir la grippe et d'ailleurs je tousse comme papy, j'ai l'impression que les vins que je bois en ce moment manquent un peu de longueur.

    IMGP0934.JPG

    Et autre chose à manger. J'ai insisté pour que Thomas prenne les superbes pommes de terre à la truffe, il a préféré l'escabèche de foie gras. Pas si con.

    IMGP0941.JPG

    Salade de confit de canard. Et moi j'ai bien pris autre chose : le saumon gravlax. Un poil grassouille mais bon aujourd'hui le saumon... Avec une marinade bien pensée et l'huile qui l'accompagne assez ébouriffante.

    IMGP0942.JPG

    Et puis allez on se lâche sur le dessert : un brie truffé. Rien à redire. Les prix dans les mêmes eaux que la dernière fois.

    IMGP0945.JPG

    Cantino, 8 rue des Piques , 57 000 Metz, 03 87 36 19 01.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu