Avertir le modérateur

gérard schueller

  • L'appétit vient en buvant

    Je fréquente de plus en plus la Cave des Papilles, près de Montparnasse. Ce qui me permet de voir autre chose que le Verre Volé, les Caves Augé ou la Cave de l'Insolite. C'est plutôt loin de chez moi donc je me fais les muscles lorsque je rapporte les bouteilles à la maison. Mais cela permet de découvrir encore d'autres vins pour continuer l'incessant apprentissage. Les étagères de tous ces cavistes naturels sont garnies de tellement de domaines à découvrir, de cuvées à goûter et tout simplement de vins à boire... Mais comme beaucoup de gens, je m'arrête sur quelques bouteilles que je connais bien et je bois donc souvent les mêmes. Grave erreur !

    Concernant les vins de Gérard Schueller (aujourd'hui vinifiés par le fils Bruno), je m'étais arrêté sur son edelzwicker qui m'accompagne depuis plusieurs années. J'ai décidé d'aller un peu plus loin.

    Beaucoup autour de moi louent la qualité des pinots noirs des Schueller. J'y viendrai en temps voulu. Commençons par les blancs et peut-être le plus facile, le Riesling Cuvée Particulière en 2009 (13 euros aux Papilles).

    IMG_0459.JPG

    C'est du vin, mais jamais je n'ai eu tant de citron vert en bouche : ce pinard m'a transporté au Cambodge. Me reviennent ensuite en tête le gras d'une saucisse entourée de choucroute et une palette de porc à la diable... C'est déjà un peu plus logique pour un vin alsacien. J'imagine aussi des escargots de Bourgogne. Ou un plat de cèpes. Je pense aux makis de Franckie aussi. J'ai faim, le vin m'a donné faim.

    IMG_0442.JPG

    Les vins du domaine sont concentrés sans être lourds et surtout acides. Une petite amertume peut rebuter les habitués des rieslings lambda (c'est-à-dire ennuyeux) car il n'y a ici aucun sucre résiduel, comme dans toutes les cuvées du domaine parait-il. Hourra ! Je sens vraiment que je suis fait pour les vins des Schueller. A suivre...

    P.S. : quant à ceux qui palabrent au sujet du traditionnel mal de crâne après l'absorption de vin d'Alsace, je dirai deux choses. En général, la région a fait beaucoup de progrès. Et surtout, en se tournant vers les jus de raisin vinifiés avec un minimum de soufre, on est debout le lendemain matin à 7 heures, frais comme un gardon, même après une bouteille sifflée.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu