Avertir le modérateur

gilles azzoni

  • Morapio y Papeo : la nouvelle perle naturelle du XIXe arrondissement

    morapia y papeo,jean-christophe comor,domaine les terres promises,amourvèdre,à bouche que veux-tu,gilles azzoni,homamge à robert,picatier,l'intro

    Si on m'avait dit que c'était brésilien ou latino-américain, je l'aurais cru volontiers. Seulement, Jérémy alias "le dénicheur" m'avait mis la puce à l'oreille. "Je te conseille vivement les sardines Ramon Peña ! Et ses sauces japonaises (de chez Workshop Issé). J'ai passé une très bonne soirée dans cette belle cave à manger."

    Premier petit tour un après-midi pour voir à quoi à ressemble. Sur les étagères, Hommage à Robert 06 de Gilles Azzoni, huile de tournesol de Laurent Cazottes (peut-être le seul à en avoir à Paris), jolies boîtes de sardines effectivement... Bref, y a moyen de s'amuser ici. 

    morapia y papeo,jean-christophe comor,domaine les terres promises,amourvèdre,à bouche que veux-tu,gilles azzoni,homamge à robert,picatier,l'intro

    Ce fut donc un rapide retour avec Olivier ce soir. En plus, on y croise des connaissances du Verre Volé ou de Lavinia, venues voir comment on boit dans le XIXe. Ce qui fait que les bouteilles s'enchaînent. Un verre de Bois Sans Soif d'Olivier Lemasson (menu pineau et romorantin) et on enquille avec une quille du grand Jean-Christophe Comor. Et oui, on découvre qu'il y a encore des cuvées de chez lui qu'on n'a jamais goûtées. Même si on a déjà sifflé (et plusieurs fois) la rareté Au Hasard et Souvent, on est passé à côté de l'Amourvèdre 2010. On se rattrape ce soir : c'est engageant, parfumé, délirant de fruit, tout le contraire d'un jus fermé. On a adoré, à 13 euros la bouteille (plus un petit droit de bouchon : 5 euros je crois, soit bien moins que dans d'autres bars à vins). 

    morapia y papeo,jean-christophe comor,domaine les terres promises,amourvèdre,à bouche que veux-tu,gilles azzoni,homamge à robert,picatier,l'intro

    Vu qu'on est parti pour faire n'importe quoi, on continue dans les inconnues de Comor : son blanc A Bouche Que Veux-Tu. Cette vieille expression qu'on retrouve chez Brassens ("Je suis un voyou") signifie "abondamment" : c'est ainsi qu'il faut la boire cette cuvée... Mi rolle, mi ugni-blanc, un sacré caractère. Gras, profond, tendu, nerveux. C'est un vrai régal qui me frappe plus qu'Analespse : j'ai l'impression que c'est plus onctueux, plus caressant sans oublier d'être vivifiant. C'est bon maintenant ? On a enfin bu toute la gamme ? 

    morapia y papeo,jean-christophe comor,domaine les terres promises,amourvèdre,à bouche que veux-tu,gilles azzoni,homamge à robert,picatier,l'intro

    Puis une quille du domaine Picatier, l'Intro c'est-à-dire leur "petit" gamay. C'est tout à fait fringant et comme toutes les bouteilles de rouge de ce soir, c'est descendu à une vitesse sidérante. Idem pour l'avant-dernière Hommage à Robert 06 (peut-être l'avant-dernière de toute la France).

    morapia y papeo,jean-christophe comor,domaine les terres promises,amourvèdre,à bouche que veux-tu,gilles azzoni,homamge à robert,picatier,l'intro

    Dans l'assiette un sacré travail sur les salaisons et un très bel artichaut mariné. Mention aussi pour les sardines Bordier au chili, travaillées en rillettes. 

    Morapio y Papeo, 5/7 rue de Chaumont, 75 019 Paris, 01 53 19 63 34.

  • De la vie dans la bouteille

    On n'en finira pas de le répéter : le vrai vin, celui sans artifice, vit dans la bouteille. Comme le conventionnel, il évolue mais sans doute de manière plus complexe. Ainsi, on me disait de cette bouteille goûtée en début d'année, que ça partait dans tous les sens, que ça ne ressemblait à rien. Aujourd'hui, elle est riche, évoluée, parfumée et toujours un peu grenadinée. A même pas 8 euros à la Cave des Papilles, c'est le jackpot. Bran 2005 (syrah) de Gilles Azzoni. Des fruits, des fleurs et du raisin surtout.

    P1200190.JPG

  • Un anniversaire

    Alors, si je me souviens bien : des bubulles de Jean-Pierre Robinot, du Gilles Azzoni (Nedjma 2010 et Fable 2010), un gaillac sensationnel (Bois Moisset 2009 de Sylvie Ledran et Philippe Maffre, on en reparlera), du whisky de Michel Couvreur. Etc, etc etc.

  • Bon ben sinon, ça c'est bon

    IMG_1829.JPG

    Mais est-ce original de le dire ? Avec une dominante syrah, c'est bizarrement plus facile à boire que l'Hommage à Robert de la même année. De toute façon, Gilles Azzoni réussit tout.

  • Où trouver de la bonne bidoche argentine ?

    Jeudi, je suis passé chez Carnar, l'importateur de viande argentine. Direct from la pampa. Tous ceux qui ont posé un orteil à Buenos Aires me cassent les pieds avec la viande argentine, super fondante, super goûteuse, super pas grasse, super tout... Les boeufs ont de la place pour gambader et cela n'aurait rien à voir avec un ruminant bien de chez nous. J'étais enclin à le croire, je n'ai pas été déçu.

    P1190257.JPG

    Le seul souci, c'est qu'il faut acheter un gros morceau (minimum un kilo pour 31,50 euros). Pas grave, on en coupe quelques-uns, on congèle le reste. Ou alors on attend d'être une grande tablée. Certes c'est plus cher qu'un boeuf lambda chez un boucher lambda, mais c'est une sacrée expérience. La viande est effectivement comme tous le disaient : hyper fondante, hyper goûteuse, hyper pas grasse, hyper tout. Je ne vais pas dire que c'est le meilleur boeuf du monde, j'adore tellement le wagyu japonais, mais ça envoie.

    P1190260.JPG

    On boit du rouge avec ça, mais pas n'importe quoi. On alterne un bandol 2007 du Château Sainte-Anne (met du temps à s'ouvrir, assez puissant mais joliment équilibré)...

    P1190262.JPG

    ...avec un vin de Gilles Azzoni (Le Raisin et l'Ange), Hommage à Robert L09 acheté chez Crus et Découvertes. Carafé depuis le midi, il apparait assez fumé mais coule vraiment très facilement. Moins grenadine que le L06.

    P1190265.JPG
  • Les emplettes du mardi chez Crus et Découvertes

    P1190242.JPG

    Cela faisait quelques semaines que je n'avais pas fait de petits luxes anti-crise, je répare un peu ce manque aujourd'hui. Avec 4 bouteilles à moins de 10 euros, 36 euros les 4 pour être précis. Mes pas fatigués m'ont conduit au hasard vers la rue Paul-Bert cet après-midi et je suis entré chez Crus et Découvertes. Je l'atteins rarement, m'arrêtant à l'Insolite : à chaque fois c'est pareil je fais des découvertes de crus.

    - Sauvageonne, domaine des Griottes. Le sauvignon du domaine, peut-être le vin le plus cher du lot, 10 euros. "Bien minéral" selon Mickael, talentueux caviste.

    - Fable 2009, Le Raisin et l'Ange, Gilles Azzoni. "Dominante syrah avec un peu de grenache, plus dur, on mange avec".

    - Hommage à Robert 2009, toujours Gilles Azzoni. "Encore un peu tendu car jeune mais tout de même assez glouglou, pas aussi évolué et évolutif que le 2006"

    - le cheverny blanc 2010 de Hervé Villemade. "Croquant, ça va être bien pour ce printemps".

    Ouais, faudrait juste qu'il revienne le printemps. Et qu'il ne soit pas aussi triste que chez Hugues...

    Crus Et Découvertes, 7 rue Paul Bert, 75011 Paris.

  • Gilles Azzoni, le vin rock and roll

    P1160842.JPG

    Le compte-rendu de la 31ème édition des Vendredis du Vin par Eva cite un des vins de Gilles Azzoni. Plus précisément, c'est Stéphanie de 1mets10vins qui parle de la cuvée Brân 2007. J'ai repensé à ce vigneron dont j'ai d'ailleurs bu ledit pif en magnum, un samedi de novembre. Mais me revient surtout en mémoire une autre bouteille, la L06 Hommage à Robert, bue elle aussi le mois dernier. 7 euros à la Cave des Papilles si je me souviens bien. Quelques semaines après l'avoir bue, j'en ai encore l'eau à la bouche... ou le diabolo-grenadine à la bouche plutôt. Oui, ce n'est sans doute plus du vin. Enfin, si justement : c'est du vrai vin. Rien à voir avec le genre de choses infâmes sans goût (ou alors bois et vanille) qu'on nomme désormais vin. Le Raisin et l'Ange, l'un de mes vins de l'année : il faudrait que je pense à retrouver un carton pour la mi-décembre.

    Comprenne qui pourra.

    P1160841.JPG
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu