Avertir le modérateur

la cave de l'insolite

  • Le dernier repas à la Cave de l'Insolite

    "Alors ce dernier repas chez Michel ? Vous avez bu de jolis vins ?" Combien de fois ai-je entendu ces questions depuis quelques jours... Considérant que cela ne se raconte pas mais que cela se vit, je ne voyais pas trop l'intérêt d'en remettre une couche sur la fermeture de la Cave de l'Insolite. Mais beaucoup insistent pour connaitre les quilles qui ont été sifflées ce soir-là. Déjà, la majorité d'entre elles provienait de ce que les clients ont ramené : Michel n'avait heureusement plus trop de stock. L'ambiance était différente de l'avant-dernier repas qui a vu défiler les quilles comme dans un bowling : un dernier repas, c'est forcément plus triste.

    Alors pour ceux que ça intéresse, voici les bouteilles bues le 29 juillet dernier, rue de la Folie-Méricourt, qui vient par ailleurs de perdre une part de sa folie. Promis, après cet article, j'arrête d'embêter tout le monde avec ce lieu. Par contre, on ne va pas s'apesantir sur les notes de dégustation, ça m'ennuie ce soir. En résumé, c'était une soirée particulière où on a particulièrement bien bu, surtout grâce à Jérémy qui avait apporté une partie de sa cave perso. Commençons par Les Chamois du Paradis 2004 de Jean-François (Fanfan) Ganevat. Une claque.

    IMG_2787.JPG

    Nedjma 2008 de Gilles Azzoni. Assagi et bien coulant. J'ai fêté mes 30 avec ses 2010, c'est une bouteille qui me tient à coeur.

    IMG_2784.JPG

    Les Hauts de Gramenon 1999 : il met du temps à s'ouvrir, mais au fur et à mesure de la soirée et au fur et à mesure que l'on y revient, il se démarque comme l'une des quilles du jour.

    IMG_2786.JPG

    Le clou de la soirée : le morgon 2001 de Marcel Lapierre, en magnum s'il vous plait. Encore un cadeau de Jérémy. Quel doux bruit...


    IMG_2792.JPG

    Grande classe, Jérémy a même le tire-bouchon adéquat.

    IMG_2791.JPG

    Bilan du Lapierre 2001 : un peu sur sa réserve, dommage. Il devait être un peu triste, lui aussi, ce soir-là. A côté, le beaujolais 2010 de Métras, bu juste avant, semble être un gamin, un p'tit mec, un peu chien fou.

    IMG_2788.JPG

    On a grignoté un peu : toujours cette superbe ravigote avec les foies de volailles ou un dernier coup de mozza. Tout en oubliant de photographier mon vin de voile 1999 du domaine Plageoles. Zut, car c'était une bien belle bouteille, mais elle aussi était un peu en retrait ce soir.

    IMG_2797.JPG

    IMG_2799.JPG

    Il a bien fallu digérer la fermeture de l'Insolite. Quel autre digestif que l'absinthe de la Muse Verte ? La bouteille s'endormait sur l'étagère, elle a connu une belle fin. Nous aussi : c'est étourdissant de bonheur (dans notre malheur). Comment ça, on n'a pas de glaçons ? Attends, y a le bac à glace... Mode d'emploi.

    IMG_2803.JPG

    IMG_2816.JPG

    IMG_2819.JPG

    Evidemment, je ne peux pas m'empêcher de finir sur une note triste. Evidemment aussi, la chanson de Brel est infiniment plus triste que notre réalité. Il n'y a pas mort d'homme, ce qui n'empêche pas de se sentir un peu orphelin.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu