Avertir le modérateur

ludwig bindernagel

  • Ludwig a encore frappé

    Aux Caves de l'Insolite, on s'ouvre un crémant du Jura 2007 Délire des Lyres du maître Ludwig Bindernagel. Elevé sur lattes deux ans, tu vois le truc... Après 10 minutes dans le verre, la bulle se fait discrète et la bouche finement taillée. Le crémant extra existe, je l'ai rencontré... 14 euros prix caviste. Tout est bon chez Ludwig, ceci est un appel : il me tarde de le rencontrer.

    photo (1).JPG
  • Une autre symphonie de Ludwig

    Ai-je déjà dit que Ludwig Bindernagel m'enchantait ? Ah oui, je l'ai dit et ici aussi. Et surtout ici...

    Et bien, rien ne m'empêche d'en remettre une couche... Achetée à la cave Les Babines, avenue de la République (12 euros, mais il y en a aussi au Vin de Bohème, rue du général Guilhem, cette bouteille il faut l'avouer, je l'ai trouvée un peu en-dessous de ce que j'espérais. Mais ce qu'il faut avouer aussi, c'est que je l'ai bue le même soir qu'une véritable bombe du Jura : le savagnin 2000 de Pierre Overnoy. Forcément, le chardonnay 2007 parait un peu terne après. Bien présent en bouche, suave, croquant, fruité mais tout de même jurassien. Un excellent vin par un vigneron hors norme qui doit se boire pour lui-même sans vouloir chercher à comparer...

    IMG_0563.JPG
  • Petit apéro d'anniversaire

    Ce qu'il y a d'emmerdant avec les soirées anniversaire, c'est qu'on sort des bouteilles sympas qui, chacune prise indépendamment de l'autre, mériterait son petit commentaire. Sauf que le lendemain, les mélanges aidant, on a comme qui dirait oublié la subtilité de telle ou telle. Reste l'énumération quand il s'agit de descendre les cadavres au vide-ordures.

    P18-04-10_16.20[01].JPG

    Une petite trilogie de Ludwig Bindernagel. Le crémant du Jura extra-brut Délire des Lyres un peu sur la réserve, le QV d'étoiles en Pesus 2005 reste ma découverte de l'année et le Pinot Noir 2006 est excellent. Pas de surprise.

    P18-04-10_16.21.JPG

    Le vouvray de Catherine et Pierre Breton, tant pétillant que tranquille, a eu pas mal de succès. Pas de surprise.

    P18-04-10_16.21[01].JPG

    La Petite Gâterie du domaine des Griottes en Anjou (disponible chez Crus et Découvertes, rue Paul Bert 75 011). Petit bonheur gustatif et portatif. Y a du dépôt, c'est pas filtré. La soirée était bien, on en a mis plein l'étiquette. Pas de surprise.

    P18-04-10_16.22.JPG

    Le bordeaux de paysans. La Vrille Têtue bordeaux supérieur 2006 relégué en vin de table. Pourquoi ? ... En tout cas pour 7 euros au Vin se livre (75 012), un d-é-l-i-c-e ! Vous reprendrez bien un coup de bordeaux ? Oui, pour une fois.

    Puis les quelques autres bouteilles de blanc sont plutôt passées à la trappe de l'oubli. Une deuxième chance un autre jour ?

  • Cette bouteille est sous-estimée

    De Ludwig Bindernagel, je nomme la QV d'Etoiles en Pesus 2005.

    Le domaine les Chais du Vieux Bourg m'enchante. Je me prosterne devant cette bouteille de Jura et un si beau travail d'artisan. J'en demande des quintaux. J'en boirais à la barrique directement.

    P06-04-10_20.07[02].JPG

    Si je ne me trompe pas il s'agit d'un assemblage de 70 % de chardonnay et le reste de savagnin. 14° pour mettre le tout en avant. Un nez immensément complexe à rendre accroc, une bouche un poil oxydée, des fruits secs, de la pomme je ne sais pas, j'adore. Une folle complexité : ce qui fait les meilleurs vins, j'ai vraiment l'impression de me répéter, tant pis. Car c'est si bon ! Avec une poêlée de Saint-Jacques ou une volaille de Bresse. Ou tel quel.

    Une dernière chose, le prix : 18 euros aux Caves de l'Insolite. La dernière fois, j'ai dit à Michel que la bouteille en valait le double.

    www.bindernagel.fr

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu