Avertir le modérateur

marieulles

  • Damien Jaspard, talentueux vigneron planqué (et quel dommage !)

    Marieulles-Vezon. Ici nous sommes loin, bien loin, des pseudo-branchitudes new-yorkaise, londonienne, parisienne. Et même messine, car oui, nous sommes à 20 kilomètres au sud de Metz et oui, il y a une branchitude messine. Comme partout.

    Damien Jaspard n'a pas de site internet, pas de blog pour faire le buzz, pas de mention dans les guides de vin (pour l'instant), pas de parking bien aseptisé devant son chai de dégustation puisque de toute façon, il n'a pas de chai de dégustation… On ne vient pas par hasard chez Damien Jaspard, les visites sont en grande majorité le fait de familiers du domaine. Dans la cuisine familiale, c’est souvent Andrée, 85 ans, la virevoltante grand-mère de Damien qui accueille les curieux. De ses vieilles armoires lorraines, elle ne sort pas le dernier verre Baccarat mais un godet du quotidien qui ne suffit pas à banaliser les vins plein de fraîcheur du petit-fils.

    photo 1.JPG

    Loin des chapelles et des dogmes, le jeune homme s'intéresse de près à la biodynamie qu'il adapte à son terroir. Un vigneron local nous confiait récemment que Damien passe vraiment pour un original dans le coin : pensez donc, il fait tout à la main...

    Il produit 7000 à 8000 bouteilles chaque année. Le Petit Gris de Vezon n’a rien à voir avec les escargots : il s’agit d’un clairet obtenu par une macération de pinot noir de deux semaines. Couleur rosé soutenu, sans aucune extraction, c'est le vin de copain par excellence.

    Côté blanc, il travaille l’auxerrois, cépage local habituellement sans grand intérêt. Georges, le père, avait conservé une barrique du millésime 2008. Elle a mûri plusieurs années avant que le fils la mette en bouteilles. C’est la cuvée Flores qui fait entrer la Moselle française dans une autre dimension.

    IMG_8854.JPG

    Ces quilles modestes et atypiques nous rappellent que le vin est une boisson et qu'une boisson, c'est fait pour être bu. Elles s'échangent contre une ridicule poignée d'euros (3,5 euros pour le gris, 5 pour le blanc). Le problème, c'est que vous ne pouvez les trouver qu'à Marieulles. Aucun point de vente, ni local, ni parisien, ni new-yorkais, ne propose les vins de Damien Jaspard. Il est criminel de ne pas pouvoir les faire découvrir au plus grand nombre.

    Amis cavistes du coin, ou d'ailleurs, si j'étais vous...

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu