Avertir le modérateur

usa

  • Vendredis du Vin #33 : le côtes-du-rhône qui danse

    A Tain-L'Hermitage, une entreprise s'occupe de concevoir de superbes chocolats pour la dégustation ou la pâtisserie. Son nom fait on ne peut mieux référence à la vallée du Rhône. Et ça tombe plutôt bien : avec leur arôme épicé, les vins des Côtes-du-Rhône se marient parfaitement avec la pâte et la poudre de cacao. Depuis quelque temps pour moi, le chocolat entraîne l'ouverture un côtes-du-rhône. Mais après avoir dit cela, on n'est pas très avancé. Surtout, on peut prouver le contraire à moultes reprises avec moults exemples (et on n'aurait pas complètement tort). Mais là, j'ai un bel exemple sous la main qui va dans mon sens.

    Tout d'abord, retroussons nos manches pour faire un brownie. Ma recette provient des Zétazunis, elle est tout à fait classique. Faites fondre à tout petit feu 100 grammes de beurre avec 125 grammes de chocolat noir (de chez Valrhona, voilà c'est dit). Ajoutez deux oeufs battus au chocolat-beurre et battez bien. Puis 175 grammes de sucre, 70 grammes de farine et 3 cuillères à soupe de cacao en poudre non sucré. Et encore deux grosses poignées d'amandes torréfiées et concassées. Remplissez un moule carré de 20 centimètres de côté et direction le four préchauffé à 180°C pour 30 minutes : c'est cuit quand les bords sont bien croustillants.

    Pour accompagner ce dessert commun, cherchons quelque chose d'hors-du-commun. Et arriver à dénicher le Terre d'Ombres d'Eric Pfifferling (domaine de l'Anglore) est bien plus complexe que de passer une heure en cuisine. J'ai eu la chance de pouvoir me rendre en novembre dernier aux caves Augé pour un tour de France des vins primeurs. Car Terre d'Ombres correspond en fait au "côtes-du-rhône nouveau" (ici le 2010) de l'un des meilleurs vignerons français du moment. Du tout naturel : pas de soufre ajouté, pas de levure ajoutée, pas de sucre ajouté, pas de... RIEN ! De toute façon, c'est fait pour être bu dans la semaine qui suit le 3e jeudi de novembre. Je viens d'en déboucher une il y a trois jours, en février donc : le vin est superbement en place. Un nez explosif de fruits rouges frais à tomber à la renverse, une bouche délicate, un sentiment de reviens-y à chaque gorgée. Fluide, capitoné, épicé, léger, fleuri, poivré, acide... Le vin vient renforcer le chocolat dans son côté sucré, plaisant, régressif qui, lui-même, n'est pas flingué par la force d'un sauternes ou un maury. Alors qu'avec Terre d'Ombres on n'est pas dans la lourdeur, on n'est pas dans le sucre, on n'est pas dans la démonstration bling-bling. Ici, le vin danse.

    IMG_1614.JPG
    IMG_1615.JPG
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu