Avertir le modérateur

Guy Debord (Panégyrique) : sur le vin qu'on ne voulait déjà plus boire en 1989

"La majorité des vins, presque tous les alcools, et la totalité des bières dont j'ai évoqué ici le souvenir, ont aujourd'hui entièrement perdu leurs goûts, d'abord sur le marché mondial, puis localement ; avec les progrès de l'industrie, comme aussi le mouvement de disparition ou de rééducation économique des classes sociales qui étaient restées longtemps indépendantes de la grande production industrielle ; et donc aussi par le jeu des divers règlements étatiques qui désormais prohibent presque tout ce qui n'est pas fabriqué industriellement. Les bouteilles, pour continuer à se vendre, ont gardé fidèlement leurs étiquettes, et cette exactitude fournit l'assurance que l'on peut les photographier comme elles étaient ; non les boire."

Heureusement, aujourd'hui le consommateur peut accéder à des poches de résistance : Villemade, Binner, Lenoir pour ne citer que ces trois là.

Commentaires

  • Bon article, merci pour votre aide et notez dans un premier temps que je suis 100% d'accord avec vous. Permettez-moi d'insister, oui votre blog est vraiment excellent, votre blog m'a ouvert les yeux. PS : C'est mon 1er commentaire ici et je reviendrai avec plaisir sur votre blog !

  • Bonjour Bernard. Merci pour votre commentaire. En espérant pouvoir lever le coude avec vous un jour ou l'autre...

  • Très intéressant, je n'ai jamais pensé à ça comme ça.

  • Bravo pour votre super produit, assez complet et limpides, longue existence à votre blogue.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu